Partenaires

MSC
Logo CNRS Logo Université Paris Diderot
Logo tutelle Logo tutelle



Search

On this website

On the whole CNRS Web


Home page > News > Starlink : les dommages collatéraux de la flotte de satellites d’Elon Musk.

Starlink : les dommages collatéraux de la flotte de satellites d’Elon Musk

Le multimilliardaire Elon Musk s’est lancé avec sa société SpaceX dans la mise en orbite terrestre basse d’une constellation de satellites destinée dans le principe à couvrir la terre d’un maillage permettant un accès universel à l’internet. Ce projet implique un nombre astronomique de satellites (jusqu’à 42 000). Leur position en orbite basse crée de graves pollutions pour l’observation astronomique ; leur mouvement induit des risques de collisions avec les satellites existants, et leur fonctionnement requiert un équipement massif de nouvelles antennes par les particuliers. Cette situation pose des questions techniques et scientifiques mais aussi la question politique de l’exploitation et de la privatisation d’un bien commun, comme l’espace. François Graner, Directeur de Recherches CNRS au laboratoire MSC, et Roland Lehouq, Astrophysicien au CEA, proposent une réflexion argumentée sur ce problème.

On peut la retrouver sur le site de The Conversation ici en français

Et en anglais

Copyright Logo : Satellites Starlink imaged by the DELVE Survey of Cerro Tololo Inter-American Observatory, specialized in detection and observation of the faintest galaxies. National Optical-Infrared Astronomy Research Laboratory/CTIO/AURA/DELVE, CC BY


Contact : Published on / Publié le 27 May