Partenaires

MSC
Logo CNRS Logo Université Paris Diderot
Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Sujets de recherche > Propagation des ondes acoustiques dans les milieux bulleux > Piano à bulles.

Piano à bulles

L’injection de bulles dans un liquide fait du "bruit".

Quand on injecte du gaz dans un liquide, des bulles se forment à la sortie du tuyau. Lorsqu’elles se détachent, ces bulles ne sont pas à l’équilibre : elles oscillent à leur fréquence propre, la fréquence de Minnaert. Comme cette fréquence est dans la gamme audible pour des bulles millimétriques (environ 3 kHz pour un rayon de 1mm), le détachement de la bulle s’entend, comme le montre la vidéo. Ici un hydrophone permet d’amplifier le son pour les besoins de la vidéo. Contrairement à ce qu’on pense souvent, ce n’est pas l’éclatement des bulles à la surface qui est à l’origine du bruit, mais bel et bien les oscillations qui suivent leur détachement.

En variant la taille de l’orifice d’injection ou le débit du gaz, on peut changer la taille des bulles injectées, et donc la fréquence du son émis. Il est alors possible de régler cette fréquence sur une note de musique pour créer un piano à bulles. La mélodie ci-dessous est reconstituée à partir de sons de bulles de différents rayons.

WAV - 97.1 ko
"Ode à la joie" avec des bulles

Post-scriptum :

Acquisition sonore par E. Montessoro et R. Patey


Contact : Published on / Publié le 18 janvier 2011