Partenaires

MSC
Logo CNRS Logo Université Paris Diderot
Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Archives séminaires > Séminaires 2011 > Séminaire MSC vendredi 18 novembre 2011 à 13h00 Francis Corson "Génétique, géométrie et développement".

Séminaire MSC vendredi 18 novembre 2011 à 13h00 Francis Corson "Génétique, géométrie et développement"

Sauf mention contraire, les séminaires et les soutenances se déroulent à 11h30 en salle 454A du bâtiment Condorcet.


Le développement des organismes multicellulaires repose sur des réseaux génétiques et moléculaires complexes, dont le comportement résiste à une interprétation intuitive et à une analyse systématique. La théorie des systèmes dynamiques suggère qu’il est possible de caractériser les traits essentiels de ce comportement de manière géométrique, en faisant abstraction des détails de l’architecture moléculaire sous-jacente. Le développement de la vulve du nématode C. elegans est un exemple classique de la spécification de différentes « identités cellulaires » par deux signaux moléculaires. Un modèle géométrique minimal permet d’expliquer l’effet de mutations connues affectant ces signaux, et prédit des interactions fortes et parfois contre-intuitives lorsque deux mutations sont introduites chez un même animal. En outre, il permet de distinguer des sources intrinsèques et extrinsèques de variation dans les expériences où le devenir d’une cellule diffère d’un animal à l’autre. Cette approche géométrique, qui pourrait aisément être transposée à d’autres systèmes, permet d’aborder l’étude des voies de développement et de leur évolution à l’échelle du phénotype (des caractères observables), complémentaire d’une description mécaniste à l’échelle moléculaire.


Contact : Équipe séminaires / Seminar team - Published on / Publié le 7 novembre 2011


Dans la même rubrique :