Partenaires

MSC
Logo CNRS Logo Université Paris Diderot
Logo tutelle Logo tutelle



Search

On this website

On the whole CNRS Web


Home page > Séminaires > Archives séminaires > Séminaires 2012 > Séminaire MSC lundi 9 janvier 2012 à 11h30. Viviane GRAVEY (IDDRI Science Po) : "Controverses alimentaires : quelles agricultures nous nourriront en 2050 ? ".

Séminaire MSC lundi 9 janvier 2012 à 11h30. Viviane GRAVEY (IDDRI Science Po) : "Controverses alimentaires : quelles agricultures nous nourriront en 2050 ? "

Sauf mention contraire, les séminaires et les soutenances se déroulent à 11h30 en salle 454A du bâtiment Condorcet.


Controverses alimentaires : quelles agricultures nous nourriront en 2050 ?

Intervenante : Viviane GRAVEY, chargée d’études agriculture et changement climatique, Institut du Développement Durable et des Relations Internationales, Sciences Po.

Résumé : "La modernisation des structures agricoles des pays de l’OCDE au sortir de la seconde guerre mondiale, puis de l’Asie et de l’Amérique Latine au cours de la révolution verte des années 70-80 a profondément marqué notre vision de l’agriculture et nos modes de consommations. Pourtant, d’autres manières de produire et consommer existent. L’agriculture biologique est un des exemples les plus connus – mais loin d’être le seul – montrant qu’une autre agriculture est possible.

Mais ces modèles alternatifs agricoles sont-ils capable de nous nourrir alors que l’on prévoit plus de 9 milliards d’êtres humain en 2050 ? En partant de la notion de sécurité alimentaire – notion large qui dépasse largement le seul aspect quantitatif – nous pouvons montrer que, si le défi alimentaire est bien réel, il existe plusieurs façons d’y répondre.

Il se lie aujourd’hui une forte controverse autour de deux trajectoires sociotechniques opposées. Laquelle des deux peut répondre à ce défi ? D’un côté l’approche productiviste, scientiste, vise l’artificialisation de la production agricole , de l’autre une approche alternative, holiste, met à profit la complexité des systèmes agro-écologiques. En discutant ces deux modèles et leurs implications, il sera soutenu que l’approche alternative est plus en mesure de répondre aux défis alimentaires de manière durable, mais qu’une telle orientation sera dure à prendre, techniquement et politiquement.


Contact : Équipe séminaires / Seminar team - Published on / Publié le 6 décembre 2011


Dans la même rubrique :