Partenaires

MSC
Logo CNRS Logo Université Paris Diderot
Logo tutelle Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Archives séminaires > Séminaires 2012 > Séminaire MSC lundi 14 mai 2012 à 11h30. Yves Pomeau : Remarques sur l’effet Leidenfrost.

Séminaire MSC lundi 14 mai 2012 à 11h30. Yves Pomeau : Remarques sur l’effet Leidenfrost

Sauf mention contraire, les séminaires et les soutenances se déroulent à 11h30 en salle 454A du bâtiment Condorcet.


Remarques sur l’effet Leidenfrost

Yves Pomeau, Professeur émérite de l’université d’Arizona

Résumé : Lorsque l’on dépose des gouttes liquides sur une surface chaude, on sait depuis longtemps que le film créé par l’évaporation entre goutte et surface chaude peut sustenter la goutte, ce qui empêche le contact direct et ralentit considérablement cette évaporation. C’est l’effet Leidenfrost, du nom d’un savant du 18ème siècle. Cet effet a été l’objet depuis longtemps d’un très grand nombre de travaux, motivés entre autre par des applications dans divers échangeurs. Sa compréhension réclame une analyse assez fine de l’évaporation et de la mécanique des fluides dans l’interstice entre goutte et plan chauffé. Pour les petits nombres de Péclet (une situation assez courante) les choses se simplifient suffisamment pour permettre la discussion en fonction d’un paramètre unique, la masse de la goutte. Des conclusions un peu paradoxales peuvent être tirées de cette analyse, conclusions en excellent accord avec des résultats expérimentaux récents. Si le temps le permet j’entrerai un peu dans le détail de cette analyse.

Travail fait avec Franck Celestini et Thomas Frisch de l’Université de Nice Sophia-Antipolis.


Contact : Équipe séminaires / Seminar team - Published on / Publié le 20 mars 2012


Dans la même rubrique :