Partenaires

MSC
Logo CNRS Logo Université Paris Diderot
Logo tutelle Logo tutelle



Search

On this website

On the whole CNRS Web


Home page > Séminaires > Archives soutenances > Soutenances 2014 > Soutenance de thèse de Stéphane Perrard ; Lundi 1er décembre 2014 à 10 heures 30, "Une mémoire ondulatoire : États propres, Chaos et Probabilités.".

Soutenance de thèse de Stéphane Perrard ; Lundi 1er décembre 2014 à 10 heures 30, "Une mémoire ondulatoire : États propres, Chaos et Probabilités."

Sauf mention contraire, les séminaires et les soutenances se déroulent à 11h30 en salle 454A du bâtiment Condorcet.


Soutenance de la thèse de Stéphane Perrard

effectuée sous la direction de Yves Couder et Emmanuel Fort.

Télécharger le manuscrit (HAL).

Lundi 1er décembre 2014 à 10h30

Lieu : Amphithéâtre Pierre-Gilles de Gennes, au sous-sol du Bâtiment Condorcet.

La soutenance sera suivie d’un pot au 6e étage du Bâtiment Condorcet.

Une mémoire ondulatoire : États propres, Chaos et Probabilités.

PNG - 193.9 ko

Résumé

Une goutte rebondissant sur un bain de liquide en vibration verticale peut se mettre spontanément en mouvement, sous l’action des ondes qu’elle a elle-même générées. Celles ci, appelées ondes de Faraday sont entretenues par la vibration du bain durant un temps de mémoire qui peut être contrôlé expérimentalement. Le champ d’ondes stationnaires généré par la goutte contient ainsi dans ses motifs d’interférence une mémoire de la trajectoire précédemment suivie. L’entité résultante appelée marcheur est caractérisée par cette interaction entre la goutte et les ondes qui l’entourent, via la mémoire de chemin. Cette thèse est consacrée à l’étude expérimentale et théorique de cette mémoire de chemin. Dans ce but, une goutte de liquide encapsulant un volume de ferrofluide est piégée dans un puits de potentiel harmonique d’origine magnétique. La goutte sera ainsi amenée à interagir avec les ondes qu’elle a précédemment générées. Ce confinement induit un processus d’auto-organisation entre la goutte et l’onde sous-jacente qui mène à des comportements de type ondulatoire pour une particule. Les notions de quantifications ou de probabilité de mesure d’un état propre peuvent ainsi être appliquées au cas d’un marcheur. Ces comportements révèlent que le marcheur est un exemple d’objet étendu en temps qui ne peut être réduit à une approximation ponctuelle rappelant, dans un tout autre contexte, la théorie de l’onde pilote développée par de Broglie au début du XXème siècle.

Mots-clés

Non linéaire, Dynamique des Systèmes Hors Équilibre, Mousses, bulles, gouttes, émulsions, Mouillage, capillarité, dynamique des interfaces fluides, Systèmes dynamiques hors d’équilibre et physique non linéaire, PERRARD Stéphane


Contact : Équipe séminaires / Seminar team - Published on / Publié le 26 novembre 2014


Dans la même rubrique :