Partenaires

MSC
Logo CNRS Logo Université Paris Diderot
Logo tutelle Logo tutelle



Поиск

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


На главную > Séminaires > Archives soutenances > Soutenances 2015 > Soutenance de thèse : Claire Lagesse ; Vendredi 25 septembre 2015 à 14 heures, "Lire les lignes de la ville. Méthodologie de caractérisation des graphes spatiaux.".

Soutenance de thèse : Claire Lagesse ; Vendredi 25 septembre 2015 à 14 heures, "Lire les lignes de la ville. Méthodologie de caractérisation des graphes spatiaux."

Sauf mention contraire, les séminaires et les soutenances se déroulent à 11h30 en salle 454A du bâtiment Condorcet.


Thèse de Claire LAGESSE préparée sous la direction de Stéphane DOUADY et de Patricia BORDIN (ESTP / LIED).

Soutenance le vendredi 25 septembre 2015 à 14 heures

Télécharger le manuscrit de thèse.

Lieu : Université Paris Diderot, bâtiment Condorcet, Salle 454A au 4e étage. La soutenance sera suivie d’un moment convivial au 6e étage autour d’un buffet.

Lire les lignes de la ville. Méthodologie de caractérisation des graphes spatiaux.

JPEG - 1.4 Mb

Résumé La ville est un parfait exemple de système complexe. Elle regroupe une telle diversité de composants et d’interactions qu’il est impossible d’en faire une description exhaustive. Parmi sa pluralité, nous choisissons un élément qui structure son développement et son usage : le réseau de ses rues. Suivant la piste initiée par les travaux en syntaxe spatiale, nous traduisons ce réseau sous forme de graphe. À partir de cette représentation, nous construisons un objet, la voie, par des règles locales, indépendantes du sens de lecture du réseau. Cet objet, sur lequel s’appuie le développement de plusieurs indicateurs, permet une étude approfondie des graphes spatiaux, indépendamment de l’emprise choisie. L’application de cette méthodologie nous permet de mettre en évidence les propriétés particulières partagées par des graphes viaires de différents continents. Nous montrons ainsi comment l’analyse de villes, à travers les propriétés topologiques et topographiques de leurs réseaux viaires, permet de retrouver une partie des contextes historiques et géographiques de leur construction. Dans une approche diachronique, nous détaillons la construction d’une méthodologie de différentiation temporelle. Celle-ci nous permet d’apprécier l’impact structurel des modifications opérées sur un graphe viaire. La méthodologie développée a été conçue pour pouvoir être appliquée à n’importe quel type de réseau spatial, permettant ainsi d’ouvrir ce travail vers de nombreuses pistes de recherches.

Rapporteurs : Arnaud BANOS, Alain BARRAT.

Examinateurs : Claude GRASLAND, Jean-Loup GUILLAUME, Renaud LAMBIOTTE, Jacynthe POULIOT.

Mots clés : Réseau viaire, Théorie des graphes, Analyse spatiale, Système complexe, Modélisation urbaine.


Contact : Équipe séminaires / Seminar team - Published on / Publié le 7 сентября 2015


В той же рубрике :