Partenaires

MSC
Logo CNRS Logo Université Paris Diderot
Logo tutelle Logo tutelle



Search

On this website

On the whole CNRS Web


Home page > Actualités > Des chocs électriques accélèrent le développement embryonnaire .

Des chocs électriques accélèrent le développement embryonnaire

Le laboratoire MSC étudie les stades précoces du développement des vertébrés, dans la perspective de reproduire certaines étapes pouvant intéresser la médecine régénérative. Une avancée importante vient d’avoir lieu, qui est parue dans European Physical Journal E, et qui a fait l’objet d’un communiqué de presse national du CNRS (à retrouver ici). Dans les premiers stades de développement, pendant la mise en place du plan d’organisation, une succession de contractions plie l’embryon, au stade où il est plat, et lui donne l’aspect d’une petite larve tri-dimensionnelle. Les chercheurs du laboratoire ont déduit des observations que ce phénomène était excitable, et ont pu accélérer jusqu’à 20 fois les phases précoces du développement au moyen de brefs chocs électriques, donnés au bon endroit, au bon moment et avec la bonne intensité (1V, 10microA). Ces travaux montrent notamment comment se met en place le bourrelet latéral formant le bourgeon de patte, et ouvrent des perspective d’ingéniérie électrotechnique des tissus in vivo.

Ce travail a fait l’objet d’un "highlight" par la revue EPJE, à retrouver ici

Figure : effet d’un bref choc électrique sur la région postérieure du poulet : accélération de la formation du bourrelet latéral, formation immédiate du sac amniotique.

Références : Electrical stimulation of developmental forces reveals the mechanism of limb formation in vertebrate embryos, Vincent Fleury and Ameya Vaishnavi Murukutla. European Physical Journal E, 15 août 2019. DOI : 10.1140/epje/i2019-11869-8.


Contact : Published on / Publié le 26 août