MASTER de PHYSIQUE (M2)

Systèmes Complexes





Responsables de la spécialité:

Ecoles doctorales :
Mise à jour : mars 2013

Contenu :    Présentation   -   Offre de formation   -   I N S C R I P T I O N S

Spécialité SC

Présentation


     La spécialité de master «Systèmes Complexe» s'intéresse à la complexité dans la physique, en allant des aspects fondamentaux (théorie statistique des champs, systèmes dynamique, physique non-linéaire, numérique, interface physique-biologie, réseaux, etc.) jusqu'aux aspects industriels. Embrassant plusieurs domaines de la physique, les parcours recherche débouchent sur des thèses très variées, e.g., physique statistique, physique-biologie, mousses, effet dynamo, granulaires, morphogénèse, gravitation quantique, supraconductivité, etc. La spécialité propose aussi un parcours professionnel (rhéologie, milieux divisés).

Le cursus international Physics of Complex Systems, en partenariat avec le Politecnico de Turin et la SISSA de Trieste, s'intègre dès le M1. Le premier semestre de M2 est commun avec le parcours "Physique théorique des systèmes complexes". Le second semestre de M2 est constitué d'un stage de 3-4 mois suivi d'une "École de printemps" à Trieste. Le titre d'ingénieur du Politecnico de Turin peut être obtenu avec un semestre supplémentaire à Turin.

      Conférant le grade de Master, la spécialité Systèmes Complexes vise à former des doctorants dans les laboratoires partenaires, des futurs chercheurs dans les organismes publics, ainsi que des ingénieurs et chercheurs dans les grandes entreprises ou les PME.

      La thématique de la spécialité s'appuie sur une pluridisciplinarité couplant la physique fondamentale à la biologie, la chimie, aux sciences de l'environnement, aux mathématiques et à l'informatique. Les échelles mises en jeu sont très larges : allant des dimensions macroscopiques aux échelles du micron et du nanomètre.

      Les outils théoriques communs à la spécialité sont la physique statistique (hors d'équilibre), la dynamique et la mécanique (non-linéaire), et la physique quantique macroscopique; les outils expérimentaux couvrent la majeure partie des techniques classiques de la physique (optique, mécanique, physico-chimie, microscopie, diffusion d'ondes et de particules, etc.), mais aussi des techniques naissantes empruntées à la biologie et aux nano­technologies (expériences sur molécules uniques, microfluidique, puces, MEMS, etc.).
      De nombreux laboratoires accueillent les étudiants formés : le laboratoire de Physique Statistique de l'ENS (LPS), le PMMH de l'ESPCI, le laboratoire « Matière et Systèmes Complexes » (MSC) de Paris 7 / CNRS, l'Institut Curie, le laboratoire de Physique des Solides d'Orsay, le FAST, l'École Polytechnique, le CEA Saclay, ainsi que de nombreux laboratoires de province ou d'Europe : Allemagne, Italie, Espagne, Hollande, Royaume Uni, etc. De nombreuses entreprises sont partenaires du parcours PRO : L'Oréal, Michelin, Saint Gobain, Total Fina - Elf, Lafarge, Italcementi, Institut français du Pétrole, CEA, ...

Légende des figures :
  1. Appariement de vortex co-rotatifs
  2. Simulation dynamique modèle d'Ising avec gradient de température (numérique).
  3. Analyse en ondelettes de la complexité structurelle du génome (numérique).
  4. Instabilité hélicoïdale d'un jet (numérique).
  5. Ecoulement complexe (numérique).
  6. Front de solidification dirigée.
  7. Phénomènes dynamiques spontanés dans un mélange eau-alcool s'évaporant.
  8. Ecoulement d'un matériau granulaire.
  9. Observation d'objets mous confinés dans des canaux microfluidiques.
  10. Cristaux liquides d'ADN.


Inscriptions - Spécialité SC

Offre de formation (parcours)


      Les étudiants de M2 optant pour la spécialité « Systèmes Complexes » choisissent un parcours parmi les six suivants :

      Pour visualiser les contenus, cliquez sur les liens correspondants. "R" signifie master recherche et "PRO" master professionnel.

      Un suivi individuel des étudiants est mis en place par les équipes pédagogiques des parcours. Le recrutement se fait sur dossier et entretien, au niveau Master M1, Grandes Ecoles et Universités étrangères. La quasi-totalité des étudiants des parcours R effectue une thèse dans un laboratoire public ou privé avec un financement (contrats doctoraux, bourses CIFRE, BDI, DIM, ANR etc.). Un stage de 6 mois en milieu industriel favorise l'insertion des étudiants du parcours PRO.

      Spécificités des parcours : (1) accent sur la théorie (débouchant autant sur des thèses expérimentales que théoriques); (2) Modélisation numérique; (3) Physique des liquides et mécanique; (4) Fusion des DESS «Génie des milieux divisés» et «Fluides complexes».






Parcours - Spécialité SC

Dossiers de candidature

   
Université Paris 7 Université Paris 6
Insciption en ligne sur E-candidat. Le dossier pédagogique peut être téléchargé dès maintenant ci-dessous. Il est à renvoyer à Mme Nadine Beyer (adresse sur le dossier)

Téléchargement des dossiers :
  1. Parcours RECHERCHE :   fichiers word & pdf

  2. Parcours PRO:   voir site web

Insciption en ligne : à partir du lundi 8 avril 2013 sur le site de l'université.
Téléchargement des dossiers :
  1. Parcours RECHERCHE :   fichiers word & pdf

  2. Parcours PRO:   voir site web

Université Paris 11
Insciption en ligne : sur l'interface de l'Université. Le complément de dossier ci-dessous doit être téléchargé et envoyé au responsable indiqué.

Téléchargement des dossiers :
  1. Parcours RECHERCHE :   fichiers word & pdf

  2. Parcours PRO:   voir site web