photo

Séminaires MSC
"Matière et Systèmes Complexes"

                      
Mardi 1er février 2005 à 16h30
Tour 34, couloir 34-24, 3ème étage, salle 307

 Pierre Bongrand

U600 INSERM/FRE2059 CNRS,
Laboratoire d'immunologie, hôpital de Ste-Marguerite, Marseille

Etude fonctionnelle des intégrines à l'échelle des liaisons moléculaires individuelles

Les intégrines constituent l'une des principales familles de molécules d'adhésion retrouvées sur les membranes cellulaires. On sait depuis de nombreuses années que l'activité de ces molécules est très fortement régulée. Ainsi, de nombreuses intégrines des leucocytes sanguins au repos sont inactives, mais leur fonction peut être stimulée en une fraction de seconde par des facteurs endogènes et exogènes. Cette stimulation peut mettre en jeu des mécanismes multiples affectant l'accessibilité ou l'affinité des interactions, la mobilité des récepteurs sur la membrane cellulaire ou leur distribution topographique.

Le but de cet exposé est de présenter les approches expérimentales récemment utilisées pour mesurer l'affinité des intégrines, la cinétique de formation et de dissociation des liaisons, leur résistance mécanique, leur état d'agrégation ou leur mobilité, ainsi que quelques données structurales permettant d'attribuer certaines modifications fonctionnelles à des altérations conformationnelles particulières.