photo

Séminaires MSC
"Matière et Systèmes Complexes"

                      
Lundi 12 juin 2006 à 11h30
Tour 33, couloir 33-43, 2ème étage, salle de réunion

Boris Guirao
(Physicochimie Curie)

Propriétés physiques des cellules ciliées

Les cellules ciliées présentent plusieurs caractéristiques physiques frappantes comme par exemple l'alignement d'une assemblée de cils, un battement ciliaire asymétrique en deux phases (effective et recovery stroke), l'existence d'ondes métachronales (différence de phase entre deux cils adjacents), ou encore une forte dépendance du battement au calcium. Quels sont les mécanismes à l'origine de ces observations ?

Notre approche physique de ces phénomènes est essentiellement basée sur les interactions hydrodynamiques entre les cils (via le fluide qui les entoure) et la modélisation du mécanisme interne du cil. Les effets hydrodynamiques peuvent notamment suffirent à engendrer l'alignement d'une assemblée de cils, un battement asymétrique pour chaque cil, et l'apparition d'ondes métachronales.