Séminaires MSC
"Matière et Systèmes Complexes"

                      
Jeudi 5 janvier 2006 à 11h30
Tour 33, couloir 33-43, 2ème étage, salle de réunion

Xavier Noblin

(OEB/DEAS, Havard et Institut Curie)

Mouillage inertiel : des triplons aux spores de champignons.

Les phénomènes de mouillage sont très présents dans la vie courante mais leur compréhension reste incomplète (dynamique d’une ligne triple, hystérésis de l’angle de contact) ou souvent limités au domaine visqueux. Nous détaillerons différentes situations ou les effets inertiels sont dominants et conduisent à des phénomènes propagatifs ou à dynamique très rapide.
Nous aborderons d'abord les "triplons", ondes se propageant le long d'une ligne triple. Nousaborderons le cas d'une ligne flottante puis détaillerons l'expérience de gouttes vibrées verticalement qui conduit notamment à l'observation des triplons sur un substrat solide. Ces modes sont alors les fruits d’une instabilité paramétrique.
Nous verrons ensuite une situation naturelle de mouillage inertiel: l'éjection de spores de champignons, provoquée par leur "coalescence" avec une gouttelette d'eau. Ce processus ultra rapide est commun à la plupart des champignons comestibles, je présenterais nos observations (jusqu'à 250 000 images par seconde) et en détaillerais le mécanisme.
Je présenterais enfin brièvement les autres expériences que je mène dans le cadre de mon séjour post-doctoral, relatives à la physique du transport de l'eau dans les plantes.