Version francaise de la présentation de mes livres


Arbres de pierre, la croissance fractale de la matière (Flammarion, Nouvelle Bibliothèque Scientifique, Paris 1998) .


Voici un livre très vivant, écrit pour un public de non-spécialistes (niveau seconde à licence) QUI TRAITE DE LA CROISSANCE DE STRUCTURES NATURELLES, entre la sphère et les arbres. Plus particulièrement, le livre se penche sur l'existence d'arborescences dans la nature, depuis les cristaux arborisés, jusqu'aux végétaux et aux organes branchus (notons que la plupart de nos organes sont en forme d'arbre : glandes lacrymales, glandes salivaires, glandes mammaires, prostate, pancréas, glandes sudoripares, mais aussi reins, poumons, etc.).

Le livre replace la problématique dans son contexte historique (la croissance des arbres ou des roches a posé des questions à tous les naturalistes depuis l'antiquité), et explique les ressorts de la croissance arborescente, les points communs entre systèmes tres différents, etc. Il s'achève sur des questions d'esthétique liées à la perception des structures en arbre. Publications.On peut retrouver dans la rubrique images des images extraites du livre, dont des images de gravures très anciennes dessinées par des savants ou des naturalistes fascinés par ce phénomène (depuis le milieu du seizième siècle, si vous avez des images analogues antérieures, voire antérieures à l'imprimerie, je serais heureux de les voir). Il est à noter que, pendant longtemps, les savants des temps passés se sont imaginé que les pierres poussaient comme des plantes (théorie de la végétation des pierres), c'est-à-dire par l'interieur (pour Tournefort : "les cailloux sont parmi les pierres ce que les truffes sont parmi les plantes").

Voici la couverture, le sommaire du livre, et son introduction.

Couverture.

Quatrième de couverture.

Sommaire, première page.

Sommaire, deuxieme page.

Sommaire, troisieme page.

introduction page 1 .

introduction page 2.

introduction page 3.

introduction page 4.

introduction page 5.

Ce livre a fait l'objet d'une recension dans Nature et aussi le mensuel Vogue . Le grand écart, quoi. (voir aussi un article

breton et une critique dans Pour la Science.).


Des pieds et des mains. Genèse des formes de la nature (Flammarion, Paris 2003). .


Voici un second livre encore plus vivant que le précédent (on fait ce qu'on peut), écrit, du moins c'était mon intention, pour un très large public de 7 à 77 ans. Ce livre traite de l'origine des formes en général, aussi bien en biologie qu'en physique ou géologie, il explique la différence entre les formes biologiques et les formes physiques, ainsi que les points communs. Un chapitre est par exemple consacré aux empreintes digitales. On y trouve traités également des sujets comme la forme des fleurs, l'hypertension ou la croissance des tumeurs cancéreuses. L'approche est celle d'un physicien, mais qui essaie autant que possible d'amuser le lecteur. Voici la couverture, le sommaire du livre, et son introduction.

Couverture .

Quatrième de couverture.

Sommaire, première page .

Sommaire, deuxieme page.

Sommaire, troisieme page.

introduction.

Ce livre a fait l'objet d'une notice récente dans le numéro de mars 2003 de

et aussi dans Le courrier du cnrs dans l'hebdomadaire Tendances. Et enfin dans le supplément livres de Libération.

et plus récemment (avril 2003) un article dans La Quinzaine Littéraire (page 1) La Quinzaine Littéraire (suite). Le site de la Quinzaine littéraire .

et plus récemment encore (12 juin 2003) un article dans le Figaro.(Nota Bene: le Figaro est un journal de droite).

et plus récemment encore (20 juin 2003) un article dans le numéro de juillet de Pour La Science .


De l'oeuf à l'éternité. Le sens de l'évolution. (Flammarion, Paris 2006).

Mon troisième livre parle directement de la morphogenèse des embryons, et du developpement. Il présente une théorie nouvelle de la formation des animaux. De cette théorie découle une explication simple de l'evolution des animaux. Comme toute explication simple (simpliste?) elle est prédictive, et permet de comprendre comment les animaux ont évolué, et comment ils évolueront, dans le futur.

Couverture


English version of book presentation

My first book is: Trees of stone, the fractal growth of matter, by Flammarion 1998.

I am interested in branching at large. I have been looking at what is common to different branching mechanisms in nature. I have come up with a first book, Arbres de Pierre, which appeared by Flammarion, Paris, France, a few years ago in 1998 (see the review in Nature) which gathers several instances of branching in nature, and shows what is common to vein formation and dendritic growth, coral morphology and lung branching, etc. This book relies on both my work and others peoples' work. It tries to encompass in the same paradigm several phenomena which at first glance do not seem to be related. There is a historical presentation of how the science of crystal emerged, and especially, the science of dendrites.


My second book is: Of feet and hands, genesis of natural forms, by Flammarion 2003.


My second book, of Feet and hands by Flammarion, february 2003, deals with the question of morphogenesis at large. Several chapters are devoted to such topics as epidermal ridges (fingerprints), the structure of flowers or the growth of cancer tumors. It stresses the differences between biological tissue and minerals, and also some universal features of morphogenesis; This book does not deal with abstract concepts or esthetic questions,but with actual shapes. The main issue is to understand the very mechanisms which are at the root of pattern formation. Publications.

Cover


My third book is: From egg to eternity, the arrow of evolution, by Flammarion 2006.


I am interested in animal development, and in evolution. I show mathematically that the shape of animals is the result of the flow of cells that occurs very early during development. In the case of vertebrates, the flow of cells is a hyperbolic flow that revolves around the navel. The direction of evolution is simply the continuation of the flow. Why the evolution is forced to follow such a flow is very simple to understand : cells have an orientational order, so that the direction of the tissue is fixed (sort of crystal liquid phase) Celles can hardly change the orientatinal field. However, they can change the force inside the flow, and hence make this flow go more or less forward.

Cover